Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil
  Actualité
  Editorial
  Interviews
  Histoire
  Le royaume
  Administration
  Communes et As.
  Le Nguon
  Culture
  Littérature
  Tourisme
  Les Associations
  Galeries
  VIP
  Communauté
  Agendas
  Annonces
  Evénements
  Projets


Reservé aux membres enregistrés !

username:

Password:



Enregistrez vous

Avez vous perdu votre login?




site officiel du Nguon

Camerounlink.net




Rediger une réponse


Les pèlerins cloués au sol pour manque d’avion. Quelles solutions meilleures??
(posté le: 09.12.2006      par  Mr Administrator  )




( Mohamed | posté le: 25.12.2005)



Crise aérienne a la Camair: Les pèlerins cloués au sol pour manque d’avion.

C’est avec beaucoup d’exacerbation, impatience et de colère que les pèlerins Camerounais pour les rites du HAJJ (cinquième piliers de l’Islam), attendent toujours voir leur vol décoller de l’aéroport de Douala. C’est depuis le Samedi 24 Décembre 2005 soir qu’ils étaient rassurés pour le départ. Malheureusement la Camair a manque à son décollage comme prévu. Beaucoup, venant de différents coins du territoire y étaient obligés de passer la nuit a même le sol, n’ayant pas pu bénéficier des mesures d’ébergement et de prise en charge qui les revenaient de droit par la Camair. Le lendemain, Dimanche 25 Décembre, était annoncé comme jour probable du départ pour ces Pèlerins tous soucieux et plein d’enthousiasme de visiter la Maison d’Allah édifiée dans la vallée de BAKA (désert de Paran) depuis la nuit des temps par nos illustres patriarches spirituels qui sont Abraham et son fils Ismail (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur eux). Une première annonce de départ a été donnée vers 14 h ce dimanche. Hélas cette heure n’était toujours pas respectée par les autorités de la Camair. Une seconde, annoncée vers 16 h n’était n’ont plus respectée. La Camair s’écriant de problèmes Techniques. D’aucun disent que la Camair n’étant pas autorisée à atterrir sur le sol Saoudien aurait affrète un avion Italien. Ce dernier ayant déjà transporté certains pèlerins du Nord, aurait un contentieux avec la Camair, ce qui justifierait ce retard !
Mais la situation est vraiment alarmante, d’autant plus qu’on sait que beaucoup de Pèlerins n’ayant plus totalement confiance a leur compagnie aérienne avaient plutôt sollicité le vol de l’Ethiopia Airways. Beaucoup y avaient déjà versé leur frais de voyage par leur démarcheurs respectifs. La Camair, mécontent de ce hijacking aérien par son concurrent d’Ethiopia Airways sur son propre sol, se serait plaint pour assurer le transport de tous les pèlerins Camerounais vers la terre Sainte de la Mecque. L’on se demande bel et bien s’il avait pense à la disposition de leur avion et aussi des bons normes de voyage ?
La situation actuelle des pèlerins à l’aéroport international de Douala donne déjà une réponse à cette question. La Camair oublie t-elle que le pèlerinage Islamique se déroule à une période bien précise et qu’une fois cette période écoulée, le voyage n’aurait plus de sens ? J’en doute très fort !

La question ici est de savoir quelle est cette période cruciale du Hajj ?

Le Hajj Islamique a été établi pendant les trois derniers mois du calendrier Hégirien (Chawal, Dzoul Qi’da et Dzoul Hidjja). Tout au long de ces deux premiers mois et ainsi que les sept premiers jours du mois du Dzoul Hidjja, les pèlerins chantent les louanges d’Allah et peuvent faire les rites de la Oumra (petite visite) pour ceux faisant le Hajj du type ATTAMATOU. Les rites essentiels et obligatoires du Hajj ne commencent qu’à partir de la huitième journée du dernier mois hégirien qu’est Dzoul Hidjja. Ces rites sont marqués par la station au mont ARAFAT qui constitue même le point culminant du HAJJ. Une fois que le pèlerin rate cette station, son HAJJ devient nul et il devra revenir la prochaine fois s’il en a encore les moyens pour le refaire. Cette station de ARAFAT se fait le neuvième jour du mois de Dzoul Hidjja.
Cette petite introduction du rite de Hajj est très nécessaire pour savoir la date limite à laquelle nos pèlerins ici au Cameroun peuvent voyager. Pour cette année, la montée du mont ARAFAT se situe entre le 8 et 9 Janvier 2006. La Camair à son tour devrait non seulement tenir compte de ces dates mais aussi des pèlerins qui quittent de différents coins du territoire pour venir prendre le vol. Car, les cloués au sol sans pour autant leur prendre en charge met leurs (Camair) compétences en doute par tous.
Ils devraient aussi prendre leurs responsabilités de rembourser et de dédommager les pèlerins au cas où ils rateraient le pèlerinage pour manque de vols.

C’est un point d’intérêt général auquel la communauté Musulmane devrait prendre au sérieux. Car ces pèlerins sont victimes aujourd’hui des manigances autoritaires. Beaux nombres étaient prévus voyager longtemps avec la compagnie Ethiopienne mais la Camair s’est plaint et est maintenant incapable de les satisfaire. Je doute fort si le même problème ne se posera pas au retour !! Sachant que ces pèlerins rentrent parfois avec beaucoup de bagages !!
Cet appel de prise de conscience est lancé à toute les citoyens Camerounais, la communauté Musulmane et les politiques, pour enfin trouver une solution meilleure pour nos concitoyens Camerounais cloués sur le sol de l’aéroport de Douala et pour ceux des années futures.






Retour


 




 
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks